La Maison des otages

Published 1990-06-17T12:03:37+09:00
Dans
Bande-annonce

La Maison des otages affiche
La Maison des otages
1 mars 1990
De : Michael Cimino
Avec :
Mickey Rourke, Anthony Hopkins, Mimi Rogers
Titre original :
The Desperate Hours
Genre :Policier, Drame, Thriller
Presse
2,2
Spectateurs
4,6
Mes amis
--

Synopsis

Michael Bosworth, traduit en justice pour avoir grievement blesse un policier, s'evade du tribunal avec l'aide de sa jeune maitresse, l'avocate Nancy Breyers. Il rejoint son frere et le compagnon de ce dernier et ils s'enfuient en direction du Mexique. En attendant l'arrivee de Nancy, qui doit les aider a passer la frontiere, ils se refugient dans un paisible pavillon d'une banlieue residentielle ou Nora Cornell est seule a cette heure matinale. Mais bientot Tim, son mari, et leurs enfants, May et Zack, regagnent la maison, ou la tension monte rapidement.

.
Infos techniques
Nationalité U.S.A.
Distributeurunknow
Récompenses 1 nominations
Année de production1990
Date de sortie DVD 16/04/2002
Date de sortie Blu-ray 09/03/2016
Date de sortie VOD09/15/1990 [n-sur]
Type de filmLong-métrage
Secrets de tournage 5 anecdotes
Format de projectionCouleur
Budget****** $
LanguesAnglais
CouleurCouleur
Format audioMP3 [riped]
N° de Visa ******

SHARE THIS ARTICLE :

ADVERTISEMENT

Ou regarder ce film
En SVOD / Streaming par abonnement gratuit
streaming
Vod streaming
Par abonnement gratuit
Téléchargement
Téléchargement
La Maison des otages French
4K Ultra HD + Blu-ray

Meilleur critiques presse de ce film

Troisième collaboration Mickey Rourke-Michael Cimino

Après La Porte du paradis en 1980 et L' Année du dragon en 1985, La Maison des otages est le troisième film dans lequel Mickey Rourke tourne sous la direction de Michael Cimino.

Plusieurs maisons des otages

La Maison des otages de Michael Cimino est le remake du film de William Wyler au titre homonyme avec Humphrey Bogart dans le rôle tenu par Mickey Rourke. A l'origine, l'histoire est tirée d'une pièce et d'un roman à succès tous les deux écrits par Joseph Hayes. Un Tony (l'équivalent américain des Molières) lui a même été décerné en 1955.

Back to the fifties

En 1954 déjà, avant même d'être publié, beaucoup de battage médiatique est fait autour des droits du roman Desperate Hours de Joseph Hayes. C'est à cette même période qu'on propose à l'écrivain d'adapter son roman au théâtre. Lorsque la Paramount acquiert les droits pour la somme de 50 000 dollars, un accord assez inhabituel est signé. Celui-ci prévoit que le film de William Wyler soit tourné avant que la pièce soit produite à Broadway dans le buLire plus

EDITORS' PICK